Houblon-bière

Et la bière dans tout ça !

Depuis le lancement du blog en février je n’ai parlé que de vin et spiritueux mais je n’ai pas encore parlé de bière.

 

Cette boisson populaire (la bière) a existé bien avant notre boisson emblématique le Vin, elle fait aussi parti de notre culture, mais d’où vient-elle ?

Les origines de la Bière :

On retrouve la première trace d’une boisson fermentée à base de céréales 12000 ans avant JC à Jéricho en Palestine.

La recette d’origine est simple : des céréales dans de l’eau chauffée par le soleil, qui produisent une réaction chimique donnant de la bière.

moine-bière

Pendant la période Antique, la bière connaît un réel succès grâce à ses vertus médicales et nutritives. La population la préfère au vin. C’est pourquoi les Romains en produisent de grandes quantités pour abreuver les Légions Romaines. La bière devient alors la boisson préférée des Gaulois (alors appelée Cervoise). Les gaulois par ailleurs  sont les inventeurs du tonneau leur permettant de mieux contrôler la fermentation et le stockage. La recette de l’époque est la même qu’aujourd’hui mais aromatisée avec du miel, des épices et des plantes aromatiques.

Pendant la renaissance, la fabrication de la bière est codifiée, réglementée et fiscalisée. En 1489, un statut « Brasseurs de Paris » est défini et le terme de « bière » est utilisé. La bière est uniquement produite par des maîtres brasseurs avec les ingrédients suivants :

  • Du grain,
  • De l’eau,
  • Du houblon.

C’est à partir de cette date que la bière devient la boisson populaire que l’on connaît tous aujourd’hui.

Les ingrédients de la bière :

Les ingrédients utilisés dans la fabrication de la bière ont très peu évolué depuis sa création, à part le houblon introduit par les moines à la renaissance. On retrouve donc :

  • De l’eau,
  • Des céréales : principalement de l’orge (il offre les meilleures caractéristiques de germination)
  • Du houblon
  • Et des levures.

La qualité et l’origine naturelle de ces ingrédients est déterminante sur le goût et sur la bière.

La fabrication de la bière :

Outre le fait de choisir des ingrédients de qualité, le processus de fabrication joue aussi un rôle essentiel sur les saveurs et la qualité de la bière. Certaines étapes sont indispensables pour obtenir une bière de qualité et savoureuse :

  • Le Maltage :

Cela consiste à rendre l’orge fermentable, on lui fait donc subir un début de germination pour créer des enzymes. Cette étape est le plus souvent effectuée en malterie.

maltage-orge-bière
concassage-malt-bière
  • Le Concassage et l’Empâtage :

Ici les malts sont concassés et ils sont mélangés à de l’eau dans une cuve d’empâtage. La pâte ainsi obtenue est appelée la « maische ».

  • Le Brassage :

C’est lors de cette étape que l’on active les enzymes obtenus au maltage. On chauffe la maische à différents paliers de température et à l’issue du brassage on obtient un jus sucré appelé le « moût ». On filtre ce moût et on le porte à ébullition pendant 1 à 2h. Au début de l’ébullition, on ajoute le houblon. En fin d’ébullition, le moût est transféré en cuve de fermentation où il se mélange aux levures préalablement mises dans la cuve.

brassage-bière
fermentation-bière
  • La Fermentation :

On refroidit le moût pour faciliter le développement des levures. Les levures vont transformer le moût en bière en produisant de l’alcool, du gaz carbonique et des arômes. C’est à cette étape que le moût va devenir pétillant.

  • La Maturation :

On va laisser la bière se reposer et se clarifier pendant plusieurs jours dans des cuves inox sous pression. Pendant cette étape le goût de la bière va s’affiner.

Maturation-bière
Filtration-bière
  • La Filtration :

Cette étape consiste à séparer le bière des levures résiduelles, ce qui donnera une bière limpide. C’est la dernière étape avant le conditionnement.

  • Le Conditionnement :

C’est à cette étape que l’on va mettre la bière dans son contenant définitif. On peut utiliser différents contenants comme des bouteilles, des fûts, des mini-fûts, etc…

Cette opération est effectuée à froid (0°C) pour limiter la création de mousse.

Embouteillage-bière

Les différents types de bière :

                Il existe différents types de bière, elles sont généralement classifiées par couleur (Blanche, Blonde, Ambré ou Rousse, Brune, Rouge ou Noire) ou par mode de fabrication (Double, Tripple, etc…) ou encore par degré d’alcool. Aujourd’hui la solution la plus utilisée est un découpage basé sur des normes anglo-saxonnes (Classement reconnu par l’Institut de la Bière (Canada) et la Beer Judge Certification Program (USA)). Vous pouvez retrouver ce classement sur la page wiki Classification des bières.

Aujourd’hui il est de moins en moins dur de trouver les différents types de bière connus à ce jour: différents sites proposent de la vente en ligne mais il est aussi possible de la fabriquer soi-même. Pour le faire il y a différents moyens: soit acheter le matériel et les ingrédients nécessaires pour produire sa propre recette (Bière unique à votre goût) ou encore se procurer des kits de brassage plus ou moins complets avec des recettes pré-établies (on peut trouver ses kits entre 30€ et 50€) pour des kits complets.

J’ai justement eu envie de tester ce genre de kit et j’ai opté pour un kit de chez Une Petite Mousse : pourquoi le Kit de ce site ? Ils proposent un kit complet pour 29,90€.

Une petite mousse est un site de vente en ligne de bière, de box mensuelle et d’un kit de brassage.

Voici mon retour d’expérience :

Ce Kit comprend tous les ingrédients nécessaires à la fabrication de 1,5 litre de bière soit :

  • un guide avec les instructions pas-à-pas,
  • l’extrait de malt,
  • le houblon Sorachi (et son sachet pour dry-hopping),
  • un sachet de levure sèche,
  • un sachet de poudre stérilisante,
  • un entonnoir,
  • un barboteur et un bouchon percé,
  • deux bouteilles vides de 75cl et leurs étiquettes à personnaliser,
  • une bouteille de 33cl d’une des bières de notre brasserie.

La recette proposée dans ce kit est une bière blonde légère au houblon Sorachi qui va donner des notes d’agrumes et herbacées.

Le petit livret fourni explique bien les étapes à suivre avec des petits dessins pour bien comprendre les étapes

1ere étape : mélanger l’extrait de malt avec de l’eau

2ème étape : faire bouillir le tout, pendant que cela boue, désinfecter les différents ustensiles pour la prochaine étape (Bouteille de 2 litres, entonnoir, bouchon percé, barboteur,…)

3ème étape : ajouter la levure dans une bouteille de 2 litre préalablement désinfectée puis verser le mélange malt+eau refroidi. Boucher avec le bouchon percé et positionné le barboteur rempli au préalable de produits stérilisants (le même que celui utilisé pour la désinfection).

4ème étape : mettre ce fermenteur dans un endroit à température stable (20°C) et sombre pendant 1 mois. La fermentation va se faire et durer quelques jours à 1 semaine, la fin de fermentation se traduit par l’absence de bulles dans le barboteur. Ensuite, vient la suite de la fermentation : on va laisser la bière au même endroit pendant 2 semaines puis la mettre au réfrigérateur pendant 1 semaine.

5ème étape : Une fois la fermentation terminée, nous avons de la bière mais celle-ci n’est pas pétillante. Afin de la rendre pétillante nous allons procéder à une 2ème fermentation, mais cette fois-ci en bouteille (celle fournie dans le kit). On va donc faire un sirop de sucre pour l’ajouter à la bière (ce qui va permettre aux levures de créer du gaz carbonique) et la mettre en bouteille. Cette 2ème fermentation va durer 2 semaines, puis il faut encore laisser la bière entre 1 à 2 semaines pour que la maturation se fasse et que son goût s’affine. Au bout de ces 2 mois de patience, on peut enfin goûter à notre bière maison.

Dégustation :

J’ai malheureusement eu un souci pendant la seconde fermentation, très peu de bulles dans ma bière: Je ne sais pas d’où vient le problème, mais je l’ai quand même dégustée.

Œil : de couleur Jaune paille.

Nez : Joli nez surtout sur des notes les agrumes.

Bouche : Très fraiche et légère avec une amertume pas trop présente, toujours sur des notes d’agrumes avec un petit côté herbacé. La finale est fraîche et acidulée.

C’est une bonne bière blonde légère et gouteuse malgré son manque de bulles (cela doit être de ma faute) mais quel plaisir de pouvoir déguster une bière que l’on a fait soit même.

C’est le kit parfait pour débuter dans la production de bière, je ne peux que le recommander car il est simple à utiliser et ne demande pas beaucoup de matériel.

Ou le trouver ?
Sur le site de « Une Petite Mousse », au prix de 29,90€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *